Un nouveau passage en force du ministre Bacquelaine

CP 14/10/26 - 240x
Le front commun syndical réagit à l’annonce faite par le ministre des Pensions de fusionner les institutions de pension des travailleurs salariés et des fonctionnaires le 1er janvier 2016.
La décision du ministre est précipitée et ne correspond pas à la demande des interlocuteurs sociaux du Comité de gestion de l’Office national des Pensions (ONP) de pouvoir décider de l’avenir du projet de fusion et de ses implications multiples au sein des différents organismes concernés. Le front commun syndical rappelle au ministre qu’en tant que membres du Comité de gestion de l’ONP, les organisations syndicales sont tenues d’être consultées sur cette réforme. CSC, FGTB, CGSLB rappellent également que dans le cadre de l’optimalisation des compétences pensions, le ministre doit suivre les décisions prises au sein des Comités de gestion de l’ONSS et de l’ORPSS.
Le front commun syndical demande au ministre de ne pas outrepasser les principes de la concertation sociale comme cela s’est produit avec le relèvement de l’âge de la pension et d’impliquer les interlocuteurs sociaux tout au long du processus.
Pour plus d’information
Anne Léonard : 0497 452145