Le congé d'assistance pour les deux parents

Depuis le 1er novembre 2012, le travailleur salarié a droit à un congé d’assistance de courte durée en cas d’hospitalisation d’un enfant mineur. Récemment, l’Onem a précisé qu’en cas de divorce ou de séparation, les deux parents peuvent bénéficier du congé d’assistance de courte durée.
En cas d’hospitalisation imprévisible, vous avez immédiatement droit au congé d’assistance de courte durée. Dans ce cas, vous ne recevrez pas de salaire, mais une allocation accordée par l’Onem. 
Le congé d’assistance de courte durée est en fait une variante du congé thématique pour motif de soins, avec la particularité que vous pouvez en faire la demande pour une période d’une semaine. L’employeur ne peut en aucun cas la refuser.
Vous pouvez également bénéficier de ce congé d’assistance si l’hospitalisation est prévisible. Dans ce cas, vous devez introduire la demande au moins 7 jours civils à l’avance.
Dans les deux cas, vous avez droit à une semaine de congé, qui peut être prolongée d’une semaine. Si vous constatez que les deux semaines ne suffiront pas, vous pouvez ensuite recourir au crédit-temps, pour lequel il faut introduire la demande 7 jours civils à l’avance. La demande doit être introduite via le formulaire C61 Assistance médicale que vous trouverez sur le site internet de l'Onem.